Radilhan

contenu

vous êtes ici : Accueil > Le bassin versant > Risques

  • Envoi
  • Imprimer
  • pdf

Les risques liées à l'eau

 

 

Inondations

 

La Nonette et ses affluents sont des rivières qui ont été fortement modifiées au fil du temps. L'endiguement, l'urbanisation et l'imperméabilisation accélèrent le phénomène de ruissellement et de montée des eaux. 

 

Les sols imperméabilisés (goudrons, bétons, ...)  n'ont pas la capacité d'absorber et de retenir l'eau. Cette eau prend de la vitesse sur ces surfaces en emmenant les sédiments et pollutions sur son passage avant de s'écouler directement dans les rivières. Ce phénomène est appelé ruissellement.

Toutes ces eaux s'écoulement ainsi en même temps dans le lit des rivières qui se charge très vite. Sa capacité maximum atteinte, le lit déborde et c'est l'inondation.

 

Des inondations sont fréquemment observées notamment à Eve, Senlis, Villeneuve sur Verberie ou Nanteuil- le-Haudouin.

 

 

 

Mesures de protection

 

Des mesures peuvent être prises pour limiter les inondations, coulées de boues et autres ruissellements.

 

√ Des zones d'expansion de crues peuvent être réaménagées.

Ces zones, pour la majorité détruites ou urbanisées sur le bassin versant, permettent à la rivière, en cas de fortes précipitations, de s'étendre sur des espaces ne présentant aucun risque pour les populations.

Ces zones, en plus de limiter la charge de la rivière, assurent plusieurs rôles :

 

  • un rôle d'épuration : filtration par la végétation et dans la terre en maintenant les pollutions et sédiments et évitant ainsi l'envasement du lit de la rivière ;
  • un rôle de régulation : fonction "d'éponge" : absorption des surplus d'eau et restitution lorsque les eaux baissent ;
  • un rôle de frayère : milieu de reproduction des poissons et développement des alevins.

Les zones humides assurent notamment ce rôle.

 

√ Les ruissellement urbains peuvent aussi être limités grâce à des schémas de gestion des eaux pluviales mis en place par les collectivités.

L'imperméabilisation des sols doit être évitée dès que possible et les zones inondables ne doivent pas être construites.

 

Le ruissellement agricole peut être limité grâce à différentes techniques notamment :

  • le couvert végétal en hiver pour limiter les coulées de boues fréquentes sur les sols nus ;
  • les labours en perpendiculaire des pentes pour limiter la vitesse du ruissellement.
  • les aménagements d'hydraulique douce (haies, noues, fascines, bande enherbée, mares...)
Digue de Senlis et Villemétrie

 

La Digue de Senlis Villemétrie a été classée en tant qu'ouvrage de classe C par l'arrêté préfectoral du 13 Mars 2013. 

 

Une Etude de Danger a été pilotée par le Syndicat Interdépartemental du SAGE de la Nonette afin de diagnostiquer les fragilités de l'ouvrages, d'évaluer les risques et modéliser des scénarios de ruptures et leurs conséquences. Les travaux nécessaires à la stabilisation de l'ouvrage y sont de plus détaillés et estimés.

Attention, cette étude comprend des données techniques brutes. Aucune conclusion ni interprétation ne doit en être tiré directement.

 

Télécharger l'arrêté préfectoral

 

Télécharger l'Etude de Danger

 

 

 

Agenda

« Novembre - 2018 »
L M M J V S D
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30  

    Météo