Afin de garantir la cohérences de ses actions sur les milieux aquatiques, le SISN exerce la compétence GEMA à l’échelle hydrographique, sur tous les cours d’eau du bassin versant de la Nonette.

La loi biodiversité du 8 août 2016 (codifié au L215-7-1 du code de l’environnement) a précisé les conditions nécessaires pour caractériser un cours d’eau :
« Constitue un cours d’eau un écoulement d’eaux courantes dans un lit naturel à l’origine, alimenté par une source et présentant un débit suffisant la majeure partie de l’année. L’écoulement peut ne pas être permanent compte tenu des conditions hydrologiques et géologiques locales. »

Ci-dessous la carte des principaux cours d’eau du bassin versant suivi de leur description :

Réseau hydrographique du bassin versant de la Nonette

La Nonette

La Nonette à Nanteuil-Le-Haudouin
La Nonette à Mont-L’Évêque
La Nonette à Gouvieux

La Nonette est une rivière du département de l’Oise et de la région Picardie. Elle prend sa source à Nanteuil-le-Haudouin, à une altitude de 97 m. Après un parcours de 41 km d’est en ouest, elle se jette dans l’Oise au niveau de la commune de Gouvieux à 30 m d’altitude environ. La pente moyenne du cours d’eau, de l’ordre 0,16 %, est douce et le dénivelé est d’environ 67 m.

La rivière traverse 13 communes dont la ville de Senlis et arrose le parc du Château de Chantilly où elle est canalisée sous le nom de « Grand Canal ».

La sinuosité de la Nonette est faible. Le cours d’eau est relativement rectiligne ce qui témoigne de sa forte artificialisation.

Les deux principaux affluents de la Nonette sont l’Aunette et la Launette.

L’Aunette

L’Aunette à Bray (Rully)
L’Aunette à Ognon
L’Aunette à Senlis

L’Aunette est un affluent en rive droite de la Nonette. Elle prend sa source à Rully et, après un parcours de 14 km, se jette dans la Nonette au niveau de la limite communale entre Senlis et Courteuil. Elle s’écoule selon un axe Nord-Est / Sud-Ouest. Au total, la rivière traverse sept communes sur le département de l’Oise.

L’Aunette est un cours d’eau quasiment rectiligne avec un coefficient de sinuosité proche de 1. Les anciens travaux de recalibrage et de curage ont affecté le caractère naturel du cours d’eau.

La Launette

La Launette à Ver/Launette
La Launette à Ermenonville
La Launette à Fontaine-Chaalis

La Launette est un affluent en rive gauche de la Nonette. D’une longueur de 21 km, elle prend sa source à Marchémoret en Seine-et-Marne, à 108 m d’altitude, et conflue avec la Nonette à Fontaine-Chaalis, à 66 m d’altitude. Elle s’écoule selon un axe Sud-Nord.

Au total, la rivière traverse sept communes sur le département de Seine-et-Marne et de l’Oise.

A l’amont, la Launette dispose d’un chevelu hydrographique dense composé de nombreux petits affluents et conserve un profil relativement sinueux. A l’aval, le cours d’eau est davantage rectiligne et ne possède pas d’affluent.

Les affluents principaux sont :

  • Le ru de Longueau
  • Le ru du Vivien
  • Le ru  Courtois
  • Le ru Dumetz
  • Le ru des Huants
  • Le Ru du Puits Blein
  • Le Ru du Regard
  • Le Ru de la Molle Patte
  • Le ru des étangs châtaigniers
  • Le ru des étangs de la Volière

Le ru de Coulery

Le ru de Coulery a été définit comme une masse d’eau avec un objectif de bon état. Il s’agit d’un petit affluent de la Nonette. D’une longueur de 3 km environ, il prend sa source sur la commune de Versigny dans le marais de Coulery occupé par une peupleraie et se jette dans la Nonette en amont de Baron.

Ce cours d’eau est sujet à des assecs annuels réguliers sur sa partie aval.

La Ripisylve

Définition :

Formation végétale qui se développe sur les bords des cours d’eau ou des plans d’eau situés dans la zone frontière entre l’eau et la terre (écotones). Elle est constituée de peuplements particuliers du fait de la présence d’eau pendant des périodes plus ou moins longues (saules, aulnes, frênes en bordure, érables et ormes plus en hauteur, chênes pédonculés, charmes sur le haut des berges). On distingue : le boisement de berge (généralement géré dans le cadre des programmes d’entretien des rivières) situé à proximité immédiate du lit mineur, et la forêt alluviale qui s’étend plus largement dans le lit majeur. La nature de la ripisylve est étroitement liée aux écoulements superficiels et souterrains. Elle exerce une action sur la géométrie du lit, la stabilité des berges, la qualité de l’eau, la vie aquatique, la biodiversité animale et végétale. 

Source : Ministère chargé de l’écologie

Rôle et fonctions :

Une ripisylve naturelle et en bon état rend de nombreux services écologiques et économiques. Que ce soit pour la biodiversité, l’amélioration de la qualité d’eau, la stabilité des berges ou encore le ralentissement des crues. Toutes ces fonctions sont présentées dans la vidéo ci-dessous :

Horaires & Contact

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h

Tél : 03.44.32.99.80

Mail : communication.nonette@gmail.com